Comment éviter le gaspillage avec la préparation de conserve ?

Conserves de tomates

Comment éviter le gaspillage avec la préparation de conserve ?

Le gaspillage alimentaire est un phénomène néfaste pour l’environnement, l’économie et la société. Et pourtant bon nombre de foyer ne font pas assez attention et participent à ce genre de mauvaises gestions. Les solutions pour réduire le fléau sont à portée de main et faciles à réaliser.

La préparation des bocaux de conservation en fait partie. C’est une méthode à l’ancienne qui revient en force dans le quotidien. Comment l’applique pour vos diverses préparations ? Voici quelques conseils qui pourront vous aider dans cette démarche !

L’avantage de la conservation en bocaux

Une conservation en bocal offre plein de saveurs et permet la réalisation de plusieurs recettes. La méthode facilitera grandement votre quotidien pour peu que la préparation soit correctement réalisée. La réalisation des conserves est un réel jeu d’enfant. Le moment se partage facilement avec les enfants. Aussi, les aliments conservés en bocaux disposent de plus de nutriments, de goût et sans additif. Par contre, il ne faut pas oublier que les denrées alimentaires destinées à la conservation doivent être bio de préférence ou de bonne qualité et fraîche. La sélection permet d’éviter une éventuelle déception lors de la consommation.

Les précautions à prendre avant la préparation des bocaux

Des règles d’hygiène doivent être respectées dans la préparation des bocaux pour une dégustation sans conséquence sur la santé. La stérilisation des contenants vides est une précaution primordiale à prendre. Une eau bouillante équivalente à 100 – 150 °C s’avère nécessaire dans ce processus. Il faut également nettoyer les mains et les ustensiles liés à la préparation.

Pour plus de prudence, il est conseillé de coller une étiquette datée sur la boite afin de vérifier l’échéance de conservation. À partir du moment où le bocal est entamé, la préparation se met au réfrigérateur et se garde en réserve dans les deux jours jusqu’à une semaine après l’ouverture. La consommation est interdite au-delà de la date indiquée pour éviter tout désagrément lié à votre santé.

Les différentes étapes pour une bonne conserve

Abricots

Une fois que les ingrédients et équipements à votre disposition sont prêts, il faudra procéder aux étapes de conservations à proprement parler. Il est important de signaler que ces étapes sont des plus importantes étant donné qu’ils permettent de réduire les expositions aux bactéries, seuls responsables de la dégradation de vos plats. Pour que la conservation se fasse correctement, il faudra prendre en compte les étapes suivantes :

L’appertisation

L’appertisation, communément appelée mise en conserve, consiste à insérer les aliments dans un bocal hermétique et préalablement stérilisé. Après le remplissage des bocaux, ils doivent être soumis à une forte chaleur pour détruire complètement les micro-organismes. L’appertisation est très facile à réaliser et les produits déjà cuisines, crus ou blanchis trouvent leur place dans cette méthode. La conservation peut s’étaler jusqu’à plusieurs années avec une température ambiante et à l’abri de la lumière naturelle.

Le saumurage

Cette méthode de conservation consiste à baigner les aliments dans une eau salée et aromatisée suivant le goût de chacun. C’est la démarche la plus ancienne et la plus connue de tous les cuisiniers. Les viandes ; les poissons ainsi que les condiments et les fromages sont les produits idéals à plonger dans la mixture.

La fermentation

La fermentation a pour objectif de modifier la nature de l’aliment par l’activation des levures et des bactéries sur les aliments. Les produits vont gagner en acidité. L’intoxication ne se présente pas au rendez-vous puisque la fermentation ne préserve que les bonnes bactéries. Les choucroutes, les cornichons et les chutneys sont les plus souvent utilisés dans cette catégorie. La fermentation varie suivant le liquide employé : la fermentation alcoolique ; la fermentation acétique et la fermentation lactique.

Images : miaucarre.com ; aufilduthym.fr