Comment réussir la préparation de vos bocaux ?

Bocal stérile

Comment réussir la préparation de vos bocaux ?

L’été annonce le retour des bocaux et des conserves. Le potager fait carton plein pendant cette saison. Les paniers se remplissent rapidement de tomates inondées de soleil, de courgettes à ne plus finir, de haricot vert à gogo. La technique à la portée de tous pour conserver ces saveurs d’été, c’est la préparation des bocaux. La congélation se présente comme une option envisageable, mais le goût n’y est plus au moment de la cuisson. Le secret de la réussite des coulis de tomates ou les légumes au naturel, mais encore les fruits au sirop ou confitures se trouvent ici.

Les liquides de conservation

Les liquides de conservation changent en fonction de la recette et des fruits et légumes. Pour les fruits : le liquide peut être sucré ou alcoolisé ; et pour les légumes : le vinaigre ; l’huile ; le sel ou de l’eau naturelle peut fonctionner. La créativité joue un rôle primordial dans la confection des bocaux.

La méthode standard pour réussir ses bocaux

La préparation des bocaux vides se réalise en quatre étapes : le nettoyage des bocaux vides ; la préparation des fruits et légumes ; la stérilisation des bocaux remplis et le stockage après refroidissement.

La préparation des bocaux vides

Les bocaux doivent être lavés avec de l’eau chaude savonneuse. Avant de les plonger, il faut faire une petite vérification de l’état du rebord de la boite, le couvercle et le caoutchouc. S’en suit le rinçage avec de l’eau bouillante. Par la suite, il faut les plonger dans un faitout rempli d’eau bouillante. Après, laisser sécher les boites retournées à l’air libre.

stérilisation

La préparation des fruits et légumes

La sélection des fruits et légumes doit se faire méticuleusement. Il faut que les produits soient absolument sains, frais et nettoyés. Un bon lavage s’avère nécessaire pour la catégorie enterrée. La manière de les cuisiner ou de les blanchir se diffère selon la variété.

Après la cuisson se poursuit le chargement des bocaux. Le remplissage ne doit pas dépasser les 2 cm du bord de la boite. Généralement, ce niveau est souligné au niveau de la boite. Avant de fermer le bocal, la propreté du contour se vérifie aussi.

La stérilisation des bocaux remplis

Par la suite, la stérilisation des contenants chargés se pratique par une immersion dans une marmite remplie d’eau brûlante. Une cocotte-minute, un faitout ou bien un stérilisateur électrique peuvent bien faire l’affaire. Le calage avec un torchon doit se faire minutieusement pour que les bocaux n’entrent pas en choc. Cette étape s’avère essentielle quand le contenu est au naturel ou bien mélanger avec du sel ou du sucre. Les conserves d’alcool et de vinaigre sont dispensées. Le temps de pasteurisation varie de 30 min à 1 h 15 suivant la recette. L’eau doit être complètement froide avant l’évacuation des bocaux.

Pour tester la réussite de la stérilisation, il faut activer le fermoir en métal et tirer sur le couvercle. La résistance valide le succès de cette démarche. Dans le cas contraire, il faut reprendre l’opération et s’assurer que les joints et le contenant sont en bon état.

Le stockage après refroidissement

La conservation des bocaux chargés doit se faire dans un endroit frais, sec et à l’abri de la lumière jusqu’au moment de sa dégustation. La durée de la préservation est limitée pour un an.

Les incidents fréquents liés à la production de bocaux

Un bocal trop ou pas assez rempli empêche la réussite d’une procédure de stérilisation. Elle peut être également ratée si le joint est défectueux. Dans le cas où, le couvercle s’ouvre tout seul au moment de la dégustation, le contenu est périmé.

Images : advcdn.net ; monmagasingeneral.com