Tout ce qu’il faut savoir pour réussir les conserves maisons

Conserve maison

Tout ce qu’il faut savoir pour réussir les conserves maisons

Des petites craterelles aux courgettes, en passant par les fruits, tout se conserve ! Tant pour les condiments que les marmelades, le fait maison est en vogue. Et le mois d’août, c’est la meilleure période pour cela. C’est la haute saison idéale pour vous préparer à faire des conserves que vous pourrez consommer sur le long terme. Et vu que c’est chouette de goûter un morceau de cornichon du jardin justement en décembre, à vos bocaux! Envie de trouver les bonnes techniques pour faire votre préparation ? Voici quelques idées qui pourront vous permettre de faire des conserves de qualité !

Les meilleures raisons de s’y mettre

Le principal atout de faire ses propres conserves résident dans la facilité de la démarche. Il vous faut très peu de matériel et n’importe quel ingrédient peut faire l’affaire pour votre préparation. D’autant plus que les techniques disponibles pour réussir les recettes sont très variées. Même un apprenti cuisinier pourra facilement faire ses conserves, en vue d’une consommation sur le long terme.

Les conserves maisons vous permettent de profiter des fruits et légumes de saison toute l’année. Elles vous permettent d’avoir une alimentation de qualité nutritive et dont on connaît l’origine. Consommer des produits de saison privilégie également l’économie locale grâce au développement des marchés bio. Vous pourriez également faire des économies et éviter le gaspillage alimentaire. De cette manière, vous pourriez tirer profit des fruits trop mûrs en faisant des compotes et des confitures.

Mais pas que ! Les conserves maison respectent davantage l’environnement. Le verre est sain, naturel, réutilisable, recyclable ne libérant aucune substance toxique. C’est un produit élément de santé par excellence. Faire vous-même vos conserves est l’occasion de surprendre vos proches et de passer ce temps en famille ou entre amis grâce à l’échange des recettes de toutes sortes. Les conserves sont faciles à stocker et à transporter, ultra-pratiques pour vos pique-niques.

Les meilleurs réflexes pour des conserves en bocaux abouties

Bocal

Si vous ne souhaitez pas voir vos conserves pourrir et s’exposer au botulisme, il est indispensable de bien stériliser les bocaux en verre, ainsi que les mécanismes de fermeture avant et après la préparation.

Pour cela, vous devez les plonger dans une marmite d’eau bouillante, soutenus avec un chiffon afin qu’ils ne se heurtent pas. Vous pourriez aussi les stériliser au four à 150 °C/th. 5 en les plaçant sur une plaque. Une fois terminé, laissez refroidir les bocaux à l’envers. Lavez minutieusement les composants, mijotez-les et garnissez les bocaux jusqu’à 2 cm du rebord. Il faut que les bords soient parfaitement propres avant de les fermer et assurez-vous qu’ils sont tous hermétiquement fermés avant de les classer.

Gardez à l’esprit de bien sélectionner des ingrédients ultra frais. Par exemple, les légumes et fruits ne doivent pas être pourris, desséchés ou trop mûrs. Concernant le poisson ou la viande, vous devez les préparés le jour-même avant de les conserver.

Quelques recettes à mettre en bocal

Voici quelques recettes préférées de conserves de légumes cuisinés :

Pour préparer une compotée de poivrons rouges au poivre, lavez et tranchez subtilement 350 g de poivrons rouges. Ebouillantez 145 g de sucre, le jus d’un citron vert, le poivron et 1/2 càc de poivre noir. Versez la composition très chaude dans un bocal, puis retournez-le au moins 20 mn.

Pour la confection d’un coulis de tomate, faites bouillir 1 kg de tomates afin d’ôter les peaux, enlevez les graines et tranchez-les en cubes. Faites revenir les tomates, 2 oignons découpés, 2 gousses d’ail dégermées, et le basilic, thym, romarin bien lavées et 2 càs d’huile d’olive durant 20 minutes. Salez et poivrez, mélangez le tout. Garnissez des bocaux et stérilisez-les pendant 45 mn.

Illustrations : monmagasingeneral.com ; pmdstatic.net